Prise de décision concernant le restaurant scolaire du Martinet

Note au comité de direction de l’ASPAIRE (Association scolaire de Rolle et environs jusqu’en 2016)  – DJ – 4 novembre 2013

[PHILOSOPHIE]
Une bonne restauration est indispensable dans une école à plein temps. Les repas sont des moments de convivialité et de plaisir, pour les élèves et les adultes. Les élèves y côtoient les adultes et le fait qu’ils partagent ce lieu et ce temps avec eux contribue à instaurer un climat de confiance. Les personnels de l’école discutent entre eux de manière informelle. Prendre le repas ensemble fait partie de l’éducation sociale.

Cette décision inscrite à l’ordre du jour de notre comité me laisse perplexe quant à sa pertinence et à son objectivité.
En effet, il apparaît absolument certain que nous ne sommes pas en mesure de prendre une décision en toute connaissance de cause avec les éléments actuels en notre possession.
Or le sujet est à mes yeux d’une extrême importance s’agissant d’un investissement de plusieurs millions, d’une exploitation annuelle également à 7 chiffres, de la santé des enfants de notre région.

Voici mes remarques:
1. Les restaurants scolaires demeurent un service public administratif facultatif. La commune ou l’association de communes n’est donc pas obligée de créer une cantine pour son école primaire ou secondaire.

2. Quand l’autorité décisionnelle prend en charge cette activité, elle ne doit pas le faire à la légère. Une réflexion approfondie doit être menée en amont. Une analyse de l’état des lieux, des projections sur l’évolution des effectifs, des possibilités de reconversions… doivent permettre de créer un outil de restauration adéquat. Avons-nous une idée claire de la situation actuelle ? Avons-nous une vision en ce qui concerne le futur restaurant scolaire du Collège du Martinet ? Franchement, je vous réponds que non.

3. Parmi les nombreuses carences que je relèverai, il en est une de taille : tous les acteurs n’ont pas été interrogé.

Or, nous pourrions obtenir l’avis:
• Des enfants qui sont les premiers bénéficiaires et consommateurs de la restauration scolaire.
• Des parents qui confient leurs enfants pour bénéficier de cette restauration
• Des directeurs(trices) des écoles et crèches, chargés de l’organisation du temps scolaire
• Des professionnels de la restauration collective
• Du Conseil d’Etablissement de notre arrondissement scolaire etc,
• Des membres du réseau AJERE

Télécharger l’étude complète en PDF

prise-de-decision-concernant-le-restaurant-scolaire-du-martinet