Charlie Duke

Charles Moss Duke Jr. dit Charlie Duke, né le  à Charlotte en Caroline du Nord, est un militairepilote d’essai et astronaute américain. En 1972, il participe à la mission Apollo 16 et est à ce jour le dixième homme, mais aussi le plus jeune, à avoir marché sur la Lune.

Diplômé de l’Académie navale d’Annapolis en 1957, il rejoint ensuite l’United States Air Force (USAF). Il suit une formation de vol avancée sur le F-86 Sabre à la Moody Air Force Base dans l’État de Géorgie, où il est un diplômé distingué. Après cette formation, Duke sert trois ans comme pilote de chasse au sein du 526th Fighter Squadron sur la Ramstein Air Base en Allemagne de l’Ouest. Après avoir obtenu son diplôme de l’école de pilotage pour la recherche aérospatiale en septembre 1965, il reste comme instructeur enseignant les systèmes de contrôle et volant sur des F-101 Voodoo, des F-104 Starfighter ainsi que des T-33 Silver Star.

En , Duke est l’un des dix-neuf hommes sélectionnés pour le cinquième groupe d’astronautes de la National Aeronautics and Space Administration (NASA). En 1969, il est membre de l’équipage de soutien d’Apollo 10. Il sert comme communicateur de vaisseau pour Apollo 11, le premier alunissage en équipage sur la Lune. Sa voix du sud si particulière est devenue familière au public du monde entier, comme la voix d’un contrôle de mission rendu nerveux par un long alunissage qui a presque épuisé tout le carburant du module lunaire Eagle. Les premiers mots de Duke à l’équipage d’Apollo 11 à la surface de la Lune sont agités : « Roger, Twank… Tranquillité, nous vous copions au sol. Vous avez un groupe de gars sur le point de devenir bleu. On respire à nouveau. Merci beaucoup ! »

Duke est le pilote de réserve du module lunaire pour Apollo 13. Peu avant la mission, il attrape la rubéole (rubéole allemande) de l’enfant d’un ami et expose par inadvertance l’équipage principal à la maladie. Comme Ken Mattingly n’a pas d’immunité naturelle à la maladie, il est remplacé comme pilote du module de commandement par Jack Swigert. Mattingly est réaffecté comme pilote du module de commandement du vol de Duke, Apollo 16. Lors de cette mission, Duke et John Young atterissent sur les hauts plateaux Descartes et mènent trois sorties extravéhiculaires. Il sert également de pilote de module lunaire de réserve pour Apollo 17. Duke prend sa retraite de la NASA le .

Après sa retraite de la NASA, Duke entre dans l’Air Force Reserve Command et sert en tant qu’augmentation de mobilisation pour le commandant du centre d’entraînement militaire de base de l’USAF et pour le commandant du service de recrutement de l’USAF. Il est diplômé de l’école industrielle des forces armées en 1978. Il est promu brigadier général en 1979, et prend sa retraite en juin 1986. Il a accumulé 4 147 heures de vol, dont 3 632 heures en avion à réaction, et 265 heures dans l’espace, dont 21 heures et 38 minutes en sorite extravéhiculaire. Résident de New Braunfels au Texas, il a présidé le conseil d’administration de l’Astronaut Scholarship Foundation. Il est nommé Texan de l’Année 2020.

Source Wikipédia

 

 


×