Equipage Apollo 12

Apollo 12 ( – ) est la sixième mission spatiale avec équipage du programme Apollo, et la deuxième à se poser sur la Lune. L’équipage se compose de Pete Conrad (commandant), Richard Gordon et Alan Bean.

Peu après le décollage d’Apollo 12, la fusée Saturn V qui propulse le vaisseau spatial est frappée par la foudre, ce qui entraîne la perte temporaire de la puissance électrique et des instruments du module de commande, mais l’équipage réussit à redémarrer ce dernier et à poursuivre la mission. Le module lunaire, avec Conrad et Bean à son bord, effectue un alunissage de précision dans l’Océan des Tempêtes à seulement 180 m de la sonde spatiale Surveyor 3. Certains éléments de cet engin spatial seront rapportés sur Terre pour évaluer l’incidence de leur séjour prolongé sur le sol lunaire et dans le vide. Conrad et Bean installent une station scientifique automatisée ALSEP, mènent à bien des observations géologiques et prennent de nombreuses photographies de la surface lunaire. Ils recueillent également 34,1 kg d’échantillons de sol. Durant ce séjour lunaire de 31 heures 31 minutes, les deux astronautes réalisent deux excursions d’une durée totale de 7 heures 45 minutes, parcourant deux km à pied, et s’éloignent jusqu’à 470 m du site d’alunissage. Pour cette mission de nombreuses améliorations ont été apportées au module lunaire par rapport à la mission Apollo 11, en particulier dans la précision de l’atterrissage, et les résultats sont si positifs qu’on projette d’envoyer la mission suivante, Apollo 13, dans une zone plus accidentée.

Le , la NASA annonce la composition de l’équipage de la mission Apollo 12. Les trois membres sont d’anciens pilotes de la Marine de guerre américaine et avaient été retenus auparavant comme équipage de remplacement pour la mission Apollo 95 :

  • Pete Conrad, commandant de la mission, est un vétéran : il a déjà volé à deux reprises lors des missions Gemini 5 et Gemini 11. Il participera par la suite à la mission Skylab 2. En tant que commandant, il fait partie des deux membres d’équipage qui doivent se poser sur la Lune ;
  • Richard Gordon, qui a une mission à son actif (Gemini 11), est le pilote du module de commande, seul membre de l’équipage qui ne se posera pas sur la Lune ;
  • Alan Bean, qui n’a jamais volé, pilotera le module lunaire. Il sera par la suite l’un des trois membres d’équipage de la mission Skylab 3.

L’équipe suppléante, chargée de remplacer un ou plusieurs membres de l’équipage titulaire en cas de défaillance (maladie…) est l’équipage du futur Apollo 15. Il est constitué de David Scott (Gemini 8Apollo 9, Apollo 15) commandant suppléant et Alfred Worden (Apollo 15) pilote du module de commande suppléant et James Irwin (Apollo 15) : pilote du module lunaire. Au sol, une équipe, traditionnellement composée d’astronautes, assure la liaison avec l’équipage en vol tout au long de la mission. Il s’agit de Gerald CarrEdward Gibson et Paul Weitz. Enfin la direction des opérations en vol est assurée à tour de rôle par quatre équipes associées chacune à un code couleur (ororangevertmarron) et dirigées par Gerald Griffin (or), Pete Frank (orange), Cliff Charlesworth (vert) et Milton Windler (marron).


×