James McDivitt


James Alton McDivitt, dit Jim McDivitt, est né le  à Chicago. Il a été le Commandant du vol Gemini 4 et du vol Apollo 9.

McDivitt est diplômé du lycée central de Kalamazoo (Michigan), il part ensuite étudier à l’université du Michigan et réalise une licence en science de la construction aéronautique qu’il terminera en 1959 ainsi qu’un doctorat honorifique en science astronautique dans cette même université en 1965.

Il recevra ensuite plusieurs autres grades honorifiques parmi lesquels on compte les titres de docteur en sciences à la Seton Hall University en 1969, docteur en sciences à l’université Miami (Ohio) en 1970Doctor of Laws à l’université d’Eastern Michigan en 1975.

Avant de rentrer dans les programmes de la NASA, McDivitt a rejoint l’U.S. Air Force en 1951 et s’est retiré avec le rang de brigadier général. Il a piloté 145 missions de combat pendant la guerre de Corée sur F-80 et F-86. Il a servi comme pilote d’essai expérimental à la base aérienne d’Edwards en Californie et a exécuté plus de 5 000 heures de vol.

En septembre 1962, McDivitt est recruté comme astronaute par la NASA, intégré au groupe 2. Il est pilote-commandant de la mission Gemini 4, vol de quatre jours qui débute le  par une mise en orbite à 150 miles au-dessus de la surface terrestre (± 250 km), et se termine le . La mission inclut une période d’activité à l’extérieur du véhicule : Ed White, le coéquipier de McDivitt, effectue la première sortie dans l’espace d’un Américain, d’une vingtaine de minutes.

Plus tard, McDivitt devient commandant d’Apollo 9, un vol de dix jours lancé le . L’objectif de la mission est de tester le module lunaire en orbite terrestre.

Deux mois plus tard, il est promu au poste de directeur des opérations d’atterrissage lunaire. En août 1969, il devient directeur du programme spatial d’Apollo et gestionnaire des programmes pour Apollo 12, 13, 14, 15 et 16.

Il se retire de l’U.S. Air Force et de la NASA en juin 1972, pour prendre la position du vice-président exécutif pour une entreprise travaillant dans le secteur de l’énergie. En mars 1975, il rejoint Pullman Inc en tant que vice-président exécutif et directeur. En octobre 1975, il devient président de la Division standard de pullman, la Division de Railcar, et plus tard reçoit la responsabilité des secteurs de crédit à la technologie et à la construction de la compagnie. En janvier 1981 il se met à travailler pour Rockwell International où il est actuellement vice-président principal.

En 1998, dans la mini-série From the Earth to the Moon (De la Terre à la Lune), le rôle de McDivitt est joué par Conor O’Farrell.

Source Wikipédia

 

 


×