Blog

Patton

Quelque part en Angleterre, juin 1944 Patton s’adressant à ses hommes avant le lancement de l’opération Overlord. « Prenez place. » Messieurs, ces bruits qui courent à propos d’une Amérique voulant sortir de la guerre, refusant le combat, ne sont que des tas de conneries. Les Américains aiment se battre, par tradition. Tous les vrais Américains aiment l’éclat et le fracas de la bataille. Vous êtes ici aujourd’hui pour trois raisons. Premièrement, vous êtes ici pour défendre vos foyers et ceux que vous aimez. Deuxièmement, vous êtes ici pour votre propre respect, parce que vous ne voudriez être nulle part ailleurs. Troisièmement, vous êtes ici parce que vous êtes des vrais mecs et que les vrais mecs aiment combattre. Lorsque vous ici, chacun d’entre vous, étiez enfants, vous admiriez tous le champion au jeu de billes, le coureur le plus rapide, le boxeur le plus dur, les joueurs de base-ball de la grande ligue et les joueurs de football du All-American. Les Américains aiment un vainqueur. Les Américains ne tolèrent pas un perdant. Les Américains méprisent les couards. Et ils jouent toujours pour gagner. Je ne pousserais même pas une huée pour un homme qui perd et rit. C’est pourquoi les Américains…


Mission spatiale à hauts risques

Bientôt une mission spatiale à hauts risques Le 22 décembre prochain tous les regards des astronomes seront tournés vers Kourou, la base de lancement spatial située en Guyane française. C’est en effet ce jour-là, qu’une fusée Ariane V emportera dans l’espace l’objet scientifique le plus précieux et le plus remarquable jamais créé à ce jour par l’ingénierie  humaine, le JWST  (James-Webb Space Telescop) du nom d’un ancien directeur de la NASA. Et il voudrait mieux que ce lancement ne soit pas un échec, car le JWST est l’aboutissement d’un projet commencé il y a 30 ans, dont le développement a pris 12 ans de retard, et dont l’odyssée est désormais chargée de tous les superlatifs. Il est le plus grand – 12 m de hauteur, il est le plus cher – 10 milliards de dollars, il est le plus puissant et le plus complexe et n’a qu’une seule mission : révolutionner tous les domaines de l’astronomie. Son lancement réussi,  après un mois de voyage, le télescope devrait atteindre le point de Lagrange L2 à 1,5 millions de km de la Terre, une région de l’espace lui permettant d’obtenir une orbite parfaitement équilibrée grâce à l’attractivité gravitationnelle du Soleil et de notre…


L’avion ultime F35 Lightning

Cette fois ça y est la Suisse a choisi son nouvel avion de combat, le F35 Lightning américain. De l’avis de la plupart des spécialistes suisses, c’est le bon choix. L’avenir nous le confirmera ou non. Quant au passé, il nous a déjà parlé, car la gestation de cette machine, son développement et finalement sa certification au combat durant l’été 2016 continue d’être mise en doute et de surcroît par les experts américains. En effet, selon Dan Grazier, ancien officier des Marines et scrutateur attentif du programme pour le compte de l’association POGO (Project On Government Oversight), qui étudie à la loupe les dépenses du gouvernement américain: « Le F-35 pourrait bien ne jamais être prêt pour le combat. Malgré ce que dit l’USAF, il serait dans son standard actuel incapable d’opérer seul sans appui d’autres avions, son emport en armement reste faible (2 bombes au lieu de 6 pour le Rafale), ses performances mauvaises. Le 14 janvier 2016, engagé dans un combat aérien rapproché avec un F16 pourtant alourdi de deux réservoirs supplémentaires, il aurait été rapidement neutralisé. Quant à l’appui des troupes au sol, d’autres spécialistes américains mettent au défi l’USAF d’organiser un affrontement avec l’A10, encore aujourd’hui d’une…


Une femme au coeur du programme spatial américain

Né quelques années après la seconde guerre mondiale, ma jeunesse a été largement imprégnée par la conquête spatiale avec le premier satellite mis en orbite par l’URSS, le fameux Spoutnik, mais surtout par ce qui a suivi, l’homme dans l’espace et sa conquête de la Lune. Le point d’orgue de cette passion a été sans nul doute de pouvoir assister en direct au dernier lancement du programme Apollo, sur le site de ce qui s’appelait encore Cap Kennedy. A ce moment-là, plus que jamais enthousiaste, je ne pouvais évidemment pas m’imaginer qu’après Apollo 17, ce programme qui avait vu la victoire américaine de la course à l’espace, face l’Union soviétique, cesserait d’exister et que l’homme ne remarcherait plus sur le sol lunaire avant très longtemps. J’étais évidemment admiratif des hommes, des astronautes, des ingénieurs dont la moyenne d’âge de ces derniers n’excédait pas la trentaine. Mais ou étaient donc les femmes dans cette grande aventure humaine? Il y avait bien eu chez les Russes, le 16 juin 1963, l’envoi depuis le centre spatial de Baïkonour de la cosmonaute Valentina Terechkova, première femme à avoir effectué un vol solitaire en orbite. Trois jours dans l’espace à bord de Vostok 5, devenant…


Prémonition

Prémonition par Denys JaquetLes grandes peurs du XXIème siècle. Exposé donné à l’occasion d’une réunion privée à Mont-sur-Rolle le 18 juin 1994. Notre temps ne diffère pas des précédents. On y a seulement ajouté des méthodes scientifiques de prévision. Nos prophètes sont prospecteurs, statisticiens et techniciens de la recherche opérationnelle. Malheureusement, leur prophétisme se révèle tout aussi pessimiste. Ils ne nous promettent pas la « libération de Satan », la venue de « l’Antéchrist » ou la « Fin des temps », mais ce qui est tout aussi ennuyeux, le suicide de notre civilisation dans une ambiance catastrophique. Il n’est pas nécessaire de croire à la fin des temps pour pressentir la « fin de notre monde ». C’est un état de crise périodique, qui toujours jusqu’ici a connu son plein accomplissement dans une ambiance identique.Les angoisses de l’An Mil au seuil du Moyen Age, celles qui éclatent à la jointure des XIVe et XVe siècles, au seuil de la Renaissance, celles qui préludent à la Révolution Française, ont des caractères analogues. On y voit s’allier la contestation religieuse ou politique, les troubles internes et externes, les promesses de conquêtes techniques ou scientifiques et un recours intense à toutes les disciplines, qui peuvent donner prise sur un avenir incertain. Le prophétisme et la magie connaissent alors un vif succès. Et, comme toujours, le recours aux « techniques…


Pourvoir la culture ensemble

Pourvoir la culture ensemble Pourquoi l’investissement culturel doit-il être considéré comme un élément clé de la politique publique ? Quelles sont les retombées économiques directes et indirectes de la culture ? Quels sont les différents types d’investissements possibles ? Quelle opportunité la culture représente-t-elle à l’échelle d’une région ? Voilà un certain nombre de questions parmi d’autres qui peuvent interpeller un responsable politique en charge de construire, soutenir et développer la culture dans sa commune, de n’importe quelle taille elle puisse être. Pour ma part, en tant que municipal des affaires culturelles de la Ville de Rolle, ce sont des questions pour lesquelles je n’ai pas de réponse. Les raisons de cette ignorance sont simples : manque de temps, manque de moyens, appuis logistiques insuffisants, difficulté d’intégrer des réseaux, etc. En ce sens, la récente création de la commission culturelle du conseil régional de Nyon représente une extraordinaire opportunité de mise en commun d’idées et de réflexions permettant d’avancer plus rapidement et d’apporter des réponses non seulement à nos propres interrogations, mais également à tous les groupements culturels, les créateurs, les artistes qui quotidiennement nous sollicitent. La plateforme à deux niveaux « politique et acteurs de la vie culturelle »…


Fontaine à rénover

Brève analyse contextuelle à Rolle Jusqu’au 19ème siècle, l’approvisionnement de la population en eau potable et en eau destinée à l’usage artisanal ou industriel se faisait presque exclusivement par les fontaines. Aujourd’hui elles font partie du paysage local. La plupart sont encore alimentées en eau potable. Dans les localités d’une certaine importance, l’entretien et la conservation des fontaines incombent aux entreprises responsables (usines hydrauliques), tandis que dans les petites localités, ces tâches sont assumées par le fontainier. Il convient de faire la différence entre les fontaines fonctionnelles et les fontaines ornementales, telles que les fontaines à jets d’eau, les fontaines à vasques, les fontaines monumentales, les fontaines à cascades, etc. Les matériaux de construction utilisés sont la pierre, le bois et, à partir du milieu du 19ème siècle, également le béton, la pierre artificielle et le fer (fonte grise). La plupart des fontaines suisses sont en pierre naturelle ou constituées d’agglomérats de pierres (« fonte de pierres »). Pour pallier les difficultés de transport, on a surtout utilisé les pierres d’origine locale: grès, calcaire coquillé en Suisse centrale et orientale, calcaire en Suisse occidentale (Arc jurassien), gneiss et granit au Tessin, dans le Valais et aux Grisons. Du puit à la fontaine Au Moyen-Age, les puits étaient beaucoup plus courants que les fontaines. Mais bientôt l’approvisionnement par les eaux souterraines ne…


La prolifération des armes atomiques

La prolifération des armes atomiques November 15, 2016 by admin par le lieutenant Denys Jaquet La RMS publie volontiers cet envoi d’un jeune officier: Par sa façon directe, il constitue un indice de ce que la nouvelle génération ressent face au problème nucléaire. Le soleil disparaissait derrière l’horizon, et une journée étouffante se terminait. Peu à peu, un silence s’installait à travers la steppe aride, bordée de hautes falaises jaune ocre, dont les ombres portées accentuaient l’effet chaotique du paysage. Marchant lourdement, arc-bouté sur lui-même, rongé par la faim qui le tenaillait depuis plusieurs jours, le primate cessa brusquement sa lente progression. Longtemps, il resta immobile, fixant du regard une roche aux arêtes tranchantes, enfouie dans le sable fin. Puis de ses doigts malhabiles, il saisit la pierre et soudain, avec la force qu’unissent la colère et le désespoir, il projeta contre la paroi l’objet qui éclata en mille morceaux. Dans ses yeux, une lueur étrange se mit à briller. D’un seul geste, il avait compris que, désormais, il ne serait plus jamais le même. Il devenait enfin le maître d’une lutte qui, depuis l’aube des temps, l’avait opposé pour sa survie aux autres espèces. L’arme était née, et avec…


Mémoire de stockage

Mémoire de stockage October 2, 2016 by admin C’est décidément le chiffre associé à la nouvelle mémoire de stockage 3D Xpoint. Elle est 1 000 fois plus rapide, 1 000 fois plus endurante et 10 fois plus dense que la mémoire flash NAND qui équipe aujourd’hui la plupart des appareils mobiles, ont annoncé les entreprises Intel et Micron Technology en présentant ce bijou jugé “révolutionnaire”. Cette technologie doit répondre à l’explosion du nombre de données et permettre d’accélérer leur traitement. Les premiers produits équipés pourraient arriver dès 2016.


Constitution des USA

La Constitution des États-Unis February 9, 2012 by admin La Constitution des États-Unis est, dans ses propres termes, la « loi suprême du pays ». Elle fut acceptée le 17 septembre 1787 par une convention réunie à Philadelphie, et après ratification, s’applique depuis le 4 mars 1789. Modifiée par vingt-sept amendements, elle est l’une des plus anciennes constitutions écrites encore appliquées (la plus ancienne étant probablement celle de la République de Saint-Marin, qui date de 1600). Cette constitution établit un gouvernement aux prérogatives limitées, tenu de respecter les droits fondamentaux des citoyens, et fondée sur la séparation des pouvoirs, qui doivent se contrôler et s’équilibrer l’un l’autre (checks and balances). Ratifiée à l’origine par treize États fédérés, devenus aujourd’hui cinquante, elle crée un État fédéral. Bien que la Constitution et les lois des États-Unis s’imposent aux divers États fédérés, de très larges prérogatives leur sont réservées. Le gouvernement est, dès l’origine, de type républicain et fondé sur la souveraineté du peuple. Son caractère démocratique au sens actuel du terme, avec le suffrage universel, apparaît plus progressivement, parfois au travers d’amendements, plus souvent par le changement des lois ou des revirements de jurisprudence. L’échec de la confédération À l’issue de la guerre, il…


Binge drinking

Santé Pratique du “binge drinking” chez les jeunes Boire beaucoup d’alcool dans  un laps de temps très court : voilà le concept du binge drinking qui  sévit depuis dix ans en France  et dans la plupart des pays européens, principalement chez les jeunes. La part de ceux qui ont connu au moins trois ivresses dans l’année a presque doublé  en dix ans, passant de 15 à 29 % (baromètre santé 2014 de  l’Institut national de prévention  et d’éducation pour la santé). Chez les étudiants,environ 40% des garçons et 16% des filles sont déjà connu un épisode de binge drinking. Et dans certaines promotions, la moitié des élèves reconnaissent avoir vécu un “trou noir”, une période d’ivresse qui ne leur a laissé aucun souvenir. Ce phénomène laisse-t’il des traces dans le cerveau des jeunes adultes? Oui. C’est la forme de consommation d’alcool la plus délétère pour la mémoire des jeunes. Pour notre étude européenne, AlcoBinge, nous avons séparé les jeunes en deux groupes: les binge drinkers, qui peuvent absorber jusqu’à 30 verres par session une à deux fois par semaine, et les “buveurs sociaux”, consommateurs réguliers d’alcool, mais de façon plus étalée dans la semaine. A un an d’intervalle, l’imagerie cérébrale a…


Megocity

  Les mégots: 2,3 millions de tonnes de déchets (en Suisse 20 tonnes/an) 209’000 tonnes de déchets chimiques rejeté dans la nature 2500 composants chimiques différents rejetés dans la nature     Témoignage Il est 17h 30, ce mardi 8 octobre 2013. Rolle, ma ville, si joliment nommée «Perle du Léman» se noie dans la douceur d,un automne naissant. Je longe les quais pour rentrer chez moi. Le lac est si calme qu’il invite à la flânerie. En séance municipale cet après-midi, nous avons évoqué la problématique de la propreté sur l’espace public et du respect que l’on est en droit d’attendre des citoyens d’une si jolie ville. Arrivé à la hauteur de la petite place agrémentée de quelques bancs, mes rêveries s’estompent brutalement. Jonchant le sol sur quelques mètres carrés, les restes d’homo sapiens s’étalent dans leur terrible réalité. Le mégot salit et pollue ma ville, mais si il n’y avait que lui? Rolle, ma ville est victime désormais du phénomène de «littering» dont les causes ne résident ni dans les taxes au sac, ni dans le manque de poubelles: ce problème est dû à un changement de comportement des consommateurs. Boissons et plats à l’emporter, journaux gratuits, cigarettes…


L’environnement, la symbiose

L’environnement, la symbiose October 10, 2016 by admin Tableau explicatif à l’attention des promeneurs réalisé dans le but de sensibiliser les citoyens au problème du “littering”. Notre planète est un système vivant, un écosystème sur lequel chacun de nos gestes a une influence directe. Trier ses déchets, utiliser les transports en commun les énergies renouvelables, économiser l’eau, l’électricité, permet de préserver la qualité de l’air, de l’eau, du sol, la faune, la flore, et les paysages. Vous pouvez le télécharger au format PDF et surtout le diffuser


Affirmer la modernité éthique

Accueil des membres de la FEDEVACO lors de leur Assemblée générale Château de Rolle – 16 novembre 2011 Si, de nos jours, l’arbre vaut pour le bois qu’il produit, et l’animal pour la viande et le cuir qu’il fournit, si la valeur s’est transformée en prix, c’est que le projet humaniste s’est dévoyé au fil des siècles… Cette constatation ce n’est pas moi qui l’exprime, c’est Cristovam Buarque, Cristovam Buarque est sénateur et professeur de l’Université de Brasilia. Il a été aussi ministre de l’éducation en 2003 et il a consacré sa vie politique notamment à la lutte  en faveur de l’alphabétisation, de la mise en œuvre d’une réforme agraire, de l’amélioration du système de santé brésilien et de l’amélioration des conditions d’emploi au Brésil. La prise en compte des défis planétaires est la condition première pour qu’émerge un nouvel humanisme fondé sur l’idée d’une modernité éthique. Né de la fusion d’une pensée grecque revivifiée et de l’affirmation de la primauté de l’homme sur la Terre, l’humanisme tel qu’il est apparu à la Renaissance a érigé l’homme en être distinct du reste de la nature : à part et dominateur. Cette vision a non seulement triomphé, mais elle s’est trouvée…


Humaniser la mondialisation

Eléments constitutifs de l’intervention à l’AG de la FEDEVACO (Rolle, 16 novembre 2011) « L’humanisme est une vision, un programme, un projet toujours inachevé . Il est de notre devoir en tant que responsable politique d’y prendre part et de transmettre le flambeau. » Denys Jaquet – Nov 2011 De la Chine dans notre futur. D’après le célèbre confucianiste Meng Ke, connu sous le nom de Mencius [372 – 289 av. J.-C.], l’homme possède quatre sentiments innés, tout comme il possède quatre membres. « La compassion est le commencement de la bienveillance, la honte est le commencement de la droiture, la modestie est le commencement du respect, le discernement entre le bien et le mal est le commencement de la sagesse. » Ces quatre sentiments différencient l’homme de l’animal, et ce n’est qu’en intégrant leur développement que l’homme peut réellement être considéré comme humain. Les doctrines de Confucius et de Mencius ont constitué la pierre angulaire de la culture traditionnelle chinoise pendant des millénaires et restent dominantes aujourd’hui encore. Selon certains penseurs, c’est sous l’influence du confucianisme que les philosophes des Lumières du 18e siècle ont édifié la monumentale Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. La…


De la nécessité d’une bibliothèque scolaire et publique au collège du Martinet à Rolle

Les changements qui se produisent aujourd’hui dans la société et dans l’enseignement — évolution des techniques de communication, réforme des programmes, nouvelles méthodes d’enseignement — rendent de plus en plus nécessaire le développement ou la création, dans les établissements scolaires, de centres multimédia, tant pour aider à améliorer la qualité de l’enseignement que pour faciliter l’auto-instruction et l’éducation permanente. L’importance croissante de l’école parallèle, la lente disparition de la notion de vérité établie, l’augmentation vertigineuse des connaissances, leur caractère de plus en plus scientifique et technique, conduisent à créer dès l’école les conditions qui permettront de développer chez l’élève l’aptitude au travail autonome. Chaque individu devra assumer désormais dans une plus large mesure la responsabilité de son propre apprentissage, dans le cadre d’une éducation permanente, dont la scolarité obligatoire n’est qu’une étape. Le dossier complet est ici : Principes_bibliotheque_Martinet_D_light1


La bombe à neutrons mérite-t-elle vraiment d’être une vedette de l’actualité?

La bombe à neutrons mérite-t-elle vraiment d’être une vedette de l’actualité? Autor(en): Jaquet, Denis Objekttyp: Article Zeitschrift: Revue Militaire Suisse Band (Jahr): 127 (1982) Heft 11 Explosion nucléaire à Mururoa le 3 juillet 1970 (Tir Licorne, 1 MT). Née de l’imagination voici plus de trente ans, la bombe à neutrons ou bombe à radiation renforcée, dont le premier essai aurait eu lieu en 1958 au large de Johnston dans le Pacifique, n’a jamais fait autant de bruit que ces derniers mois. Bombe tueuse et capitaliste pour certains, véritable arme miracle capable de dissuader tout agresseur pour d’autres, elle ne mérite sans doute ni cet excès d’indignation, ni cet éloge d’efficacité. Neutrons Rayonnement ayant une longueur de parcours très grande. Les neutrons ne sont pratiquement pas ralentis dans l’air. Ils pénètrent profondément dans l’organisme où ils sont ralentis en provoquant des dégâts biologiques importants. Historique Issue de recherches faites aux USA, en URSS et en France, la bombe N est dans le domaine des armes nucléaires le résultat d’une réelle mutation engagée dès la fin des années 1960. En effet, la course au développement et la mise au point d’engins n’avait été jusqu’alors axée que sur la puissance et le gigantisme. De l’énergie de 20 kt «équivalent TNT» dégagée par la bombe A d’Hiroshima, on était rapidement passé à…


De la difficulté de mener une politique du logement au niveau communal.

(Notes à l’attention du Forum social de La Côte – Dully le 21 septembre 2013 Intervenant: Denys Jaquet – Municipal des affaires sociales – Rolle) Introduction Les personnes sans logement sont condamnées à rester dans la précarité ! Le logement est un déterminant majeur de l’insertion de l’individu, puisqu’il conditionne à la fois sa vie quotidienne et ses relations dans la société. Dans ce sens, le droit à un logement digne est fondamental. Dans un contexte économique et social où le fossé entre riches et pauvres se creuse et où la difficulté de se loger décemment s’accroît, il est urgent de rappeler ce droit, mais aussi de se mobiliser pour que chaque famille en bénéficie. Sur le plan international Le droit au logement est un droit universel. Il est reconnu au niveau international et dans plus de 100 Constitutions nationales dans le monde. C’est un droit reconnu pour chaque personne. En dépit de ce droit, les sans-abri, les mal-logés et les expulsés sont de plus en plus nombreux dans toutes les villes et les campagnes de la planète. Plus de 4 millions de personnes ont été expulsées de force de leur logement entre 2003 et 2006. Dans le monde aujourd’hui,…


Région Nyon

Denys Jaquet Conseiller municipal rollois Région Nyon Le développement régional a pris beaucoup de retard dans le canton de Vaud et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne notre région de La Côte. L’attentisme et les espoirs provoqués par le projet de redécoupage des Districts y sont pour quelque chose. Cela est pourtant loin d’être une excuse et à l’heure où l’avenir se dessine assez clairement, on ne voit toujours pas de réaction propre à espérer un changement de mentalité. Chacun admet que le temps des esprits de clocher est révolu, mais personne ne sait vraiment comment changer cela. Pourtant, pour La Côte c’est un enjeu essentiel dans plusieurs domaines tels que : la formation, les structures sociales, les transports, l’approvisionnement en eau, en énergie, la gestion des déchets, sans oublier le tourisme et bien entendu le développement économique. Pour une certaine partie de ces secteurs, des associations intercommunales existent déjà regroupant un certain nombre d’intérêts. Cependant, on constate régulièrement des dissensions dans le fonctionnement et au moment de prendre des décisions. L’un des sentiments évoqué par les membres des communes de moindre importance est le fait de participer financièrement, mais de n’avoir jamais réellement le droit au chapitre. A ce…


Enseignement Vaud

Education L’éducation dès le moment où elle prépare les citoyens de demain doit être au cœur de nos préoccupations, que nous soyons parent ou non. Reconnue d’utilité publique dans notre canton depuis 1809, elle devrait faire aujourd’hui l’objet d’un consensus général dans les régions. Or, il n’en est rien, au contraire, au sein de l’arrondissement de Rolle, c’est probablement le sujet le plus brûlant qu’il soit. Comment en est-on arrivé là ? Probablement parce que le contexte historique de départ est différent qu’ailleurs, plus sûrement parce que le contexte relationnel intercommunal a été mal géré au cours du temps, et qu’il est au point mort aujourd’hui. L’absence de conventions intercommunales préalable, ou des conventions mal rédigées, sujettes à interprétation,  ont été la cause de l’augmentation des difficultés relationnelles entre les communes partenaires en vue de la création en 2001, d’une association intercommunale. A cela est venu s’ajouter la démarche EtaCom lancée par le canton dès 1999 et visant à la redistribution des tâches entre l’État et les communes. Ainsi, depuis 2004,  l’État assume l’essentiel des charges de fonctionnement de l’école obligatoire, notamment l’entier des salaires des enseignants, des directions et du personnel administratif. Les communes assurent les investissements et les charges…